Deux ans déjà !

Il y a deux ans déjà , des cérémonies imposantes se déroulaient à  Marche-les-Dames scellant de façon spectaculaire en présence des autorités locales et municipales de Pontailler sur Saône, le jumelage des deux cités.

Depuis cet évènement historique, des relations suivies et durables entre les habitants, des visites réciproques se sont multipliées, qui ont permis de mieux se connaître et s’apprécier.
C’est une délégation de Pontailler, forte de 100 personnes, conduite par Mr  Garreau, premier adjoint et de Mr Loyeau, conseiller municipal, qui s’est rendue à Marche-les-Dames pour participer aux festivités mises sur pied.
Samedi, sous chapiteau, un grand bal animé par a formation Armand Blaize, a préludé aux retrouvailles.

Dimanche devait marquer le sommet des festivités d’anniversaire. En la chapelle de l’abbaye de Marche-les-Dames, une messe a été célébrée par Mr l’abbé Woitrin.
A l’issue de l’office, Mr l’abbé invita l’assistance à visiter l’ancienne abbaye fondée au XIème siècle. Parmi la foule, on remarquait, outre les autorités de Marche-les-Dames, avec Mr Bonnet, bourgmestre et celles de Pontailler sur Saône, le colonel Gosse, citoyen d’honneur de Marche-les Dames et président d’honneur de la « Marca» groupe sportif et culturel ; le président de celle-ci, Mr Tournay, le colonel Jacobs, commandant en second du Centre para-commando, Mr Warzee, secrétaire communal honoraire, Mr Fontaine, bourgmestre de Gelbressée etc..

Après les hymnes et les allocutions de Mr Ceressiaux, sur qui reposa l’organisation parfaite de ces journées et de Mr Garreau, premier adjoint de Pontailler, le groupe gracieux des majorettes de Marche-les-Dames fit son entrée triomphale sous les acclamations de la foule et sous la conduite du tambour-major de Wépion, Floria Hennès, qui avec sa mère, Yvette, a formé les éléments de ce nouveau groupe local. Mr Ceressiaux rendit hommage au dévouement de Mme Hennès et de sa fille et annonça que le groupe des majorettes était parrainé par Mr G. Borsu et Mme A. Alexandre de Marche-les-Dames et Mr. A Garreau et Mme M.T. Cornot , de Pontailler. Une bière d’honneur mit fin à la séance académique de ce dimanche.
Plus tard , sur le terrain de sport, les majorettes défilèrent à nouveau devant la tribune officielle et les supporters des  équipes réunies pour une rencontre très  amicale de football. Le soir, on se retrouva nombreux et joyeux sous le chapiteau pour un bal exceptionnel conduit par l’orchestre d’Armand Blaize.

0 commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Previous reading
Jumelage 1972 (F)
Next reading
Jumelage 1970 (F)