Mesdames et Messieurs les officiels représentant la ville de Namur
Madame Marie-Claire Bonnet-Vallet, Maire de la commune de Pontailler sur Saône
Chers amis jumelés
Mon cher Marcel,

 

En préambule, je tiens à remercier la municipalité de Pontailler sur Saône pour le soutien et l’aide qu’elle apporte à notre comité depuis l’origine du jumelage entre nos deux communes. Cette année encore, elle contribue à sa poursuite.

Année exceptionnelle que cette année 2020. Et pour cause, le cinquante et unième anniversaire du jumelage se déroulera sans jumeaux. Qui aurait pensé, lors de nos dernières embrassades le 08 juillet 2019 que cette année nous n’aurions pas pu nous prendre dans les bras, encore moins nous faire la bise ? Personne ! Qui aurait pu imaginer qu’il faudrait attendre le 15 juin avant que les frontières entre nos deux pays ouvrent après 3 mois de fermeture ? Personne ! Même si les barrières ne sont plus d’actualité aux postes frontière, les gestes les ont remplacées. La distanciation est de mise. Chacun est conscient que la prudence est nécessaire ; le raisonnable reste la meilleure protection.

Mes pensées vont vers ceux qui ont vécu des moments difficiles ces derniers mois. Santé précaire, décès, isolement plus grand ont accentué le poids de ces jours pas comme les autres. Pensée particulière pour Jean qui a eu la douleur de perdre Jeannine au mois d’avril. Hommage à toi, Jeannine, qui a été active et a su faire évoluer le jumelage positivement par ta participation au comité pendant de nombreuses années.

Alors comment faire vivre notre jumelage cette année ? Quels souvenirs pourrons-nous en garder ? Simplement en nous contactant les uns les autres, en nous souhaitant « Bon jumelage » par téléphone, par vidéo, par courrier ou, pourquoi pas, en poussant jusqu’à chez nos jumeaux maintenant ou plus tard. C’est le lien qui compte et son maintien par tout moyen.

Quelques-uns auront le bonheur d’être de passage à Pontailler sur Saône. Qu’ils soient les messagers de ceux qui ne pourront pas venir. Peut-être quelques bans bourguignons résonneront-ils et aussi la petite gayole, qui est tout autre que celle qui nous a retenus confinés pendant deux mois !
A nos fondateurs ; aux membres passés, actuels et à venir : « Un jumelage comme le nôtre, il n’en existe pas deux. Ce n’est pas celui des autres, c’est quelque chose de mieux ».

Vive le jumelage ! Vive Marche les Dames ! Vive Pontailler sur Saône

 

0 commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Previous reading
Vos connaissances sur Namur
Next reading
Jumelage 2020