Les festivités du jumelage Pontailler/Marche-les-Dames se sont déroulées sur la commune de Pontailler où les deux communautés ont soufflé les 33 bougies du gâteau d’anniversaire avec 33 couples jumelés.

Après les cérémonies officielles, nous nous sommes retrouvés au stade de Pontailler pour subir quelques épreuves. A voir absolument…
Certaines des familles au moment de la réception.

L’après midi, des jeux furent organisés sur le stade de football de Pontailler. Sous la direction générale de l’animateur préféré ‘Christian Garnier’.
Une vue des différentes épreuves


Le discours de Baudouin Sohier, Président du jumelage.

En quelques mots, mes amis, si j’ose,

J’aimerais en vers vous dire notre joie,

Ces retrouvailles nous donnent des choses,

Elles nous réunissent pour la trente-troisième fois.

 

Le temps a passé et nous ne sommes pas moroses,

Des souvenirs épars nous reviennent à l’esprit,

Nous vous les dédicaçons avec une prose,

Et disons encore mille fois merci à Jacky.

 

En ce moment de grand rassemblement,

Nous ne pouvons débuter nos festivités,

Sans songer à ceux qui, précédemment ,

Etaient parmi nous et nous ont quitté.

 

Pour ces moments de désarroi,

De vous toutes et tous ici présents,

Des pensées émues nous renvoient,

Vers nos proches et amis absents.

 

Pontailler, département de la Côte d’Or,

Foulant tes chemins, t’as changé notre destin,

Tu es pour beaucoup d’entre nous un trésor,

A coup sûr les Belges te feront le festin.

 

Tout à commencé par un serment,

De maintenir dans un engagement ,

Des échanges et liens permanents ,

Entre communautés et habitants .

 

Le serment vivant de la fraternité,

Ne pouvait prévoir la force et l’engouement,

Des deux entités et de leurs comités,

Qui depuis perpétuent les rapprochements.

 

Aux précurseurs qui ont vu clair,

Comme les Garreau, Cornot et Gourmet,

Nous pouvons que leur donner l’air,

Et chantonner pour eux li bia bouquet.

 

Parmi d’autres, nous avons la famille Goffin,

Qui depuis le début nous montre le chemin,

Avec votre approbation,

Elle aura nos acclamations.

 

De la naissance au parrainage,

Des fiançailles au mariage,

Ou tout simplement le copinage,

Il en a vu notre jumelage.

 

Depuis trois décennies ça résonne,

Dans nos campagnes comme dans nos cœurs,

La Marseillaise et la Brabançonne,

Nous en avons fait notre bonheur.

 

Oh jumelage, toi qui nous rassemble,

Tous les ans, qui nous permet d’être ensemble,

Nous formons le vœux aux Français,

D’être avec eux toujours parfaits.

 

Comme en plus nous sommes généreux,

Les mots et les termes sur les bleus,

Seront évités, n’est-ce pas génial,

Nous ne parlerons pas du mondial.

 

Un Président surnommé Gérard Roussy,

A mené sa tâche avec succès et persévérance,

Je tiens en votre nom à lui dire merci,

Et pour le travail fourni je lui fais la révérence.

 

Il a laissé son mandat à Pierre Futelin,

Votre nouveau responsable,

De ma plus belle voix je lui donne mon soutien,

Et lui dit c’est formidable.

  

Participer à la gestion d’un comité,

N’est pas toujours chose aisée,

La présence de gens de bonne volonté,

Ce doit d’être acclamée.

 

Il va falloir forger ton berceau,

Mais j’en suis sûr à la présidence,

Grâce et à l’aide de ton bureau,

Tu réussiras sans insistance.

 

A vous Monsieur le Maire,

Et toute votre municipalité,

De la part de tous mes pairs,

Je dis le merci de notre entité.

 

Nos remerciements s’adressent également,

Aux représentants de Namur ici présents,

La participation de notre administration,

Montre l’attachement qu’elle porte à nos manifestations.

 

Une fois encore pour parler comme chez nous,

Notre jumelage s’épanoui,

Grâce à l’arrivée de gens comme vous,

Les jumelés se sont agrandis.

 

Je cite les Jassogne,

Qui avec la famille Leroy,

Resteront sans vergogne,

Et nous laisseront sûrement cois.

 

Nous avons aussi ceux qui changent de train,

Non pas pour se rendre à Salou,

Je parle ici des amis Dany Goffin,

Qui festoieront chez les Malou.

 

Si la fête est originale,

C’est un peu à cause de nous,

Si les retrouvailles sont géniales,

C’est surtout grâce à vous.

 

Nous sommes toujours emballés pour venir à Pontailler,

Venant de tous les coins, on voit les Marche-les-Damois,

Accourir pour présenter aux habitants leurs amitiés,

Et chanter pour eux le banc bourguignon avec émoi.

 

Ami, toi qui passes à Pontailler,

Si tu te trouves en tristesse,

Penses à ceux qui ont fait l’amitié,

Tu en ressortiras en liesse.

 

Avant le départ qui se fera lundi minuit,

La musique et les chants feront le charivari,

Le champagne à la main que chacun s’embrasse et rie,

Ça ne sera sûrement pas fini, oh pas fini.

 

Demain les villageois du bord de Meuse,

A bras ouverts vous accueilleront,

Prenez et suivez la vallée rieuse,

Vous arriverez chez nous, wallons.

 

Sur les hauteurs comme dans la vallée,

Nous serons vraiment plus que fiers,

D’être avec vous tous dans l’amitié,

Pour déguster un verre de bière.

 

Mais l’avenir n’est pas encore,

Ce qui compte c’est le présent,

J’en suis sûr sans faire d’efforts,

Vous êtes tous réjouissants.

 

Vous êtes impatients, je le vois à votre regard,

Je termine ces mots,

Rassurez-vous, bientôt vous aurez le ricard,

Vous pourrez boire un pot.

 

Dans ce décor qui fait merveille,

Renforcez vos liens sans pareil,

Je vous souhaite des journées très belles,

Avec tous vos jumeaux et vos jumelles.

 

Le jumelage est le symbole de l’amitié,

Rien ne pourra le détrôner,

Et puisqu’il faut bien clôturer,

Je vous fais les trois bises en toute sincérité.

0 commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Previous reading
Jumelage 2003 (B)
Next reading
Jumelage 2001 (B)