Trente-sept ans de jumelage et d’amitié

En 1968, M.M. Bonet, Céréssiaux, Goffin, Sohier et Gilles pour la Belgique et M.M. Lechetner, Garreau, Gourmet et Cornot pour Pontailler ont eu l’idée de jumeler Pontailler-sur-Saône à Marches-les-Dames (Belgique) et en 1969 les deux comités du jumelage étaient nés avec comme mission, l’amitié, la solidarité et l’envie de réussir un mariage, ce mariage entre deux villes.

Les photos peuvent êtres visionnées ici Trente-sept années plus tard, l’amitié est toujours très solide à ce rendez-vous annuel, qui se passe une année sur deux à Pontailler, l’autre année en Belgique.
Trente-sept ans de liens étroits avec ses joies et ses peines, comme dans n’importe quelle famille, car en trente-sept ans, certains ont disparu et d’autres jeunes familles ont rejoint les plus anciens couples jumelés.
Leur arrivée à Pontailler le samedi après-midi s’est réalisée par un défilé dans les rues de la commune à coups de klaxon et aux couleurs des deux pays.
Les deux délégations se sont rendues vers l’arbre planté pour les 25 ans d’amitié, le long de la Saône, où la plaque souvenir a du être changée.
De retour au parc où l’ombre était la bienvenue, les discours de Joël Abbey conseiller général, maire de Pontailler, de M. Goffinet représentant la ville de Namur, de Baudouin Sohier président du comité de jumelage belge et d’Yves L’Hommée président du comité de jumelage pontiliacien, ont rappelé cette belle amitié sans faille depuis 37 ans et que tous étaient heureux de se retrouver pour trois jours de fête, qui vont sembler malheureusement trop court.
Avant la réception de la remise de cadeaux, les responsables ont demandé une pensée toute particulière pour les anciens jumelés qui n’ont pu se joindre à eux, souvent à cause de la maladie. Heureusement des naissances sont venues égayer les deux comités de jumelage. Les paniers de produits régionaux ont été remis à chaque président, ces produits seront dégustés très prochainement dans chaque commune. Ensuite chaque couple jumelé belge a remis un cadeau à leur jumeau de Pontailler.
Le samedi soir, à la salle des fêtes, les jumeaux belges ont fait une parodie d’un journal télévisé d’une heure trente où se mêlait des histoires belges et des histoires françaises.
Un spectacle avec les « Gilles » de Binche a clôturé cette soirée, qui a été très applaudie de tous. Après la messe dite par le père Baud et un dépôt de gerbe au monument aux morts, un apéritif avec la population était servi dans le parc de la mairie. Après le repas pris dans les familles, une visite de Pontailler a permis de faire connaitre des lieux cachés de la commune. Au retour dans le parc, un lâcher de ballons a été fait par petits et grands jumelés. Deux nouveaux couples ont été jumelés cette année et d’autres arriveront dans les prochains mois. Ce jumelage de Pontailler se termine que déjà chacun pense à celui de 2007 à Marches-les-Dames.

0 commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Previous reading
Jumelage 2007 (B)
Next reading
Jumelage 2005 (B)