En ce premier week-end de juillet, Pontailler sur Saône s’est parée pour recevoir ses hôtes. Des oriflammes, des drapeaux belges et français, des guirlandes ornaient les façades des maisons d’un bout à l’autre de la cité. 145 belges étaient parti tôt dans la matinée du samedi fêter le 3me anniversaire du jumelage, en bourgogne.

La délégation était conduite par Mr. Bonnet, bourgmestre, accompagné de
M Ceressiaux et Moureaux, échevins ;MM R. Gilles, MGoffin et J Sohier, conseiller municipaux, du secrétaire R Hubrechts, du brigadier des Eaux et Forêts, J Alexandre, d’une équipe féminine de football managée par M Péharpré, J Gilsoul et H Renglet ; de l’entente W artet F.C avec son se
crétaire M Gilles et son trésorerier G Borsu ; d’une section de ‘ la Marca ‘ dirigée par M Renard ; Mme Gilles, Mme Goffin et Mme Ceressiaux, membres du comité ; Mme Bonet, colonelle du groupement, leur marraine : Mme Alexandre et leur parrain Mr Borsu.

A 15h, au parc municipal de Pontailer, Mr Lechleitner accueille la communaut é soeur de Belgique et constate avec émotion que ces rencontres multiples ont scellé une amitié sincère entre les familles des deux populations. Mr Ceressiaux, au nom de Marche-les-Dames, termine son exposé par une ode à la mariée bourguignonne en une véritable allégorie sur l’historique et les spécialités gastronomiques de la région. La chorale ‘ A pleine voix ‘, de Pontailler, sous la direction de Mr Labonde, interprète une vibrante ‘ Brabançonne ‘ suivie de la ‘ marseillaise ‘ et puis dédiée spécialement aux visiteurs, une très jolie chanson dont la musique et les paroles, composées par Mr Labonde lui-même, sont remises à Mr Bonnet, Bourgmestre. L’après-midi, après une démonstration de karaté par le judo-club du Val de Saône et une série de danses folkloriques par les jeunes du Foyer-club de Pontailler, les équipes de football se rencontraient au stade municipal dans une joute  âprement disputée : score nul : 2/2.

Après l’apéritif offert par Ricard, le souper dans les familles terminait une journée bien remplie. Le dimanche, après la messe célébrée par le Père Chalmandrier, curé de la paroisse, une foule nombreuse se rendit à  l’endroit où devait être inaugurée la rue de Marche-les-Dames par MM Bonnet et Ceressiaux. Après la fantastique démonstration des majorettes de Marche-les-Dames et des danseurs de ‘ la Marca ‘, l’après-midi fut essentiellement consacrée au football. Les deux équipes belges, l’une féminine et l’autre, les seniors de l’Entente Wartet, remportèrent une victoire méritée. Le lundi, Pontailler accueillait 200 jeunes recrues du 27ème R.I. caserné à Dijon, qui allaient recevoir des mains du colonel de la Chaise, la fourragère . Un vin d’honneur fut ensuite servi à  la mairie où se massaient autorités militaires, civiles et les membres de la délégation belge.
Un évènement exceptionnel marque cette cérémonie. En effet, Mr R Jacques, de Bouge, présent à chaque manifestation de ce jumelage, reconnut en la personne du colonel de la Chaise, son ancien commandant du 3ème Régiment de la Légion Etrangère, régiment le plus décoré de France. Et ces militaires de se rappeler ensemble, leur glorieux passé. Cette extraordinaire rencontre renforçait une fois de plus l’amitié franco-belge.

La nostalgie était dans les coeurs mais chacun pensait déjà au prochain anniversaire à Marche-les-Dames, l’an prochain.

0 commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Previous reading
Jumelage 1973 (B)
Next reading
Jumelage 1971 (B)