La crise internationale liée au deuxième choc pétrolier n’a pas entamé l’amitié des populations franco- belges ni le déplacement de 80 pontiliaciens à Marche-les-Dames, le 5 juillet.
Accueillis à la nouvelle salle communale pour l’apéritif vers 19h30, ce fut ensuite le souper en commun des familles jumel ées. Après le repas, de nombreux jeux récréatifs avaient lieu en salle où rivalisaient ruse et adresse ; à partir de 22h30 une joyeuse sauterie, comme disent nos amis belges, entraînait les couples jusqu’à  2h du matin.

Les cérémonies officielles du dimanche démarraient avec la messe célébrée
à 10h15 en l’église ND du Vivier par M L’abbé Woitrin, curé de Marche-les-Dames. Ce fut ensuite le dépôt de gerbe par M. A Garreau,adjoint du Maire de Pontailler avec la participation du groupement des Perce-Neige puis arriva le défilé en musique, majorettes en tête jusqu’à  la salle communale pour le vin d’honneur.


A l’occasion de la cérémonie d’accueil eut lieu l’inauguration de la fresque Marche-les-Dames/Pontailler sur Saône signée Fontal. Après que la toile la recouvrant eut été retirée, l’assistance nombreuse découvrait une superbe et vaste peinture rappelant le jumelage franco-belge avec un paysage de fond représentant les deux pays. Des applaudissements nombreux et prolongés jaillirent de l’assistance.
Après un show inédit des Perce-Neige et le baptême des nouveaux promus, c’était le verre d’honneur et de l’amitié.

L’après-midi sur le terrain de la RE Wartet FC on assista, sous un temps superbe, à une démonstration de tir à l’arc par les archers de la Marca en tenue du Grand Serment de Namur. Puis à 17h, à la rencontre de football traditionnelle RE Wartet/CS Pontailler qui se termina par un match nul : un partout.

Le soir, à partir de 21 heures se déroula la grande nuit dansante du jumelage, exceptionnelle soirée fréquemment entrecoupée de bans bourguignons. Au dernier jour des trois glorieuses, c’est les traits quelque peu tir és que les délégations pontiliacienne reprenait le coeur gros la route pour la Bourgogne.

0 commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Previous reading
Jumelage 1976 (F)
Next reading
Jumelage 1974 (F)