Quelque 80 Pontillaciens arrivés en délégation furent d’abord conviés à la messe célébrée par Monsieur l’abbé WOITRIN à l’église N.D. DU VIVIER, avec la participation de le chorale paroissialle, de Monsieur GILLES, Ténor du Théâtre royal de la Monnaie et du jeune organiste Etienne Koeune. Le monument élevé à la mémoire des victimes des deux guerres adossé à l’ancienne maison communale fut fleuri par Monsieur A.GARREAU, Président du Comité de Pontailler, Messieurs CORNOT et CERESSIAUX, après la diffusion des deux hymnes nationaux.

A la séance académique en la salle ‘ la Bourguignonne ‘, on reconnaissait Monsieur DUMONT, Président provincial des vétérans du Roi Albert, Monsieur MASSART, Bourgmestre honoraire de Beez et Député, le Colonel GOSSE, Citoyen d’honneur de Marche-les-Dames, le Colonel de gendarmerie MERCATORIS, l’abbé WOITRIN, les majorettes ‘ les perce-neiges ‘, les membres des Comités de jumelage de Belgique et de France, etc.. Le colonel GOSSE insista sur les solides liens d’amitié entre les deux villes soeurs puis Monsieur CERESSIAUX troussa un couplet à la gloire de la cité française dont le fameux Bourgogne réjouit les palais. Monsieur A.GARREAU remit une bonne bouteille ainsi qu’un pot de moutarde de Dijon aux membres du Comité de jumelage, à Madame GOFFIN, Présidente des majorettes, à Michèle PHILIPPART qui, depuis 10 ans, est membre de cette formation si gracieuse et est devenue capitaine. De son côté, le Comité de Marche-les-Dames offrit au Président de Pontailler un coq gaulois stylisé en fil de soie, symbole de la vaillance des deux peuples et à tous, des dragées aux couleurs françaises.

La soirée s’est terminée sur de brillantes prestations des majorettes.

Dimanche, un voyage vers Waterloo (pas si morne plaine que ça) et Bruxelles avait été organisé par Marche avec, le soir, une détente dans un établissement de Chaumont-Gistoux.

Le lundi, c’est dans la salle ‘ la Bourguignonne ‘ qu’une nombreuse audience pu assister à la projection de films sonores enregistrés à Pontailler lors de l’anniversaire de 1980.

Il rappela à tous de bons souvenirs.

0 commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Previous reading
Jumelage 1982 (F)
Next reading
Jumelage 1980 (F)